Ministère des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire

Sceau de Republique Gabonaise

Le Président Ali Bongo Ondimba dans la Ngounié

Logo

Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba qui effectuait une visite sur sites mardi 14 avril 2015 à Mouila, dans les départements de la Douya-Onoye et Tsamba-Magotsi, province de la Ngounié (sud), a été satisfait de l’état d’avancement des travaux exécutés par la société italienne Guido Sentulo Céricom sur l’axe routier Mouila-Ndendé long de 75km et les plantations d’Olam Palm Mouila.

« Les chantiers qui sont en œuvre depuis un certain nombre d’années sont en train d’avancer », a déclaré le président gabonais au terme de sa visite des sites, après avoir reçu les explications générales du Président directeur général (PDG). Guido Sentulo et du directeur des travaux, Mirco Radicchi.

Selon les explications que le président gabonais a reçues, le linéaire Mouila-Ndendé sur la Nationale 1 qui mesure 75 km, est en train d’être bitumé, 18 km seulement ayant déjà été bouclés.

Mais, dans l’ensemble, cinq ponts sont en voie de finition pour rallier la nouvelle route Mouila-Ndendé qui cause encore des soucis aux usagers.

 

Après avoir touché du doigt la situation du chantier routier, Ali Bongo Ondimba, déterminé à faire des sacrifices nécessaires pour accélérer le développement du Gabon, a par la suite visité les trois plantations d’Olam Palm Mouila, à savoir les sites de Moutassou, Mandji et Doubou .

Le site de Moutassou, 3ème lot encore en pépinière, se trouve dans le département de la Douya-Onoye à 17 km de Mouila.

La pépinière de Mandji dans le département de Ndolou (nord-ouest de la province), et le site de Doubou se trouve à 20 km de Mouila dans le département de Tsamba-Magotsi où Ali Bongo Ondimba a pu apprécier l’ambiance agricole qui y règne.

L’ampleur de la poussée des palmiers plantés il y a à peine trois ans est encourageante. Ces jeunes palmiers portent déjà des régimes mûrs. Sur ce site, le président gabonais a coupé le ruban symbolique du dispensaire bien équipé dudit site. Sur ce projet de 16.000 hectares, Olam Palm emploie 2000 agents des deux sexes.

Ali Bongo Ondimba a apprécié ce qui se fait sur le terrain à Olam et attend voir l’étape véritable de l’exploitation et de la production de l’huile et d’autres dérivés.

« Que les Gabonais soient eux-mêmes producteurs des produits alimentaires de manière pérenne, mieux on réduirait l’importation des denrées », a-t-il appelé.

Le clou de cette série de visites sur site aura été la visite de l’Ecole de formation des militaires de Mandilou, qui, indique-t-on, sera livrée en 2016.

En regagnant la ville de Mouila l’après-midi, Ali Bongo Ondimba a accordé un entretien aux femmes au palais présidentiel. Au cours de l’échange, la représentante du genre, par ailleurs président du Sénat, Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou a apprécié la place de choix que le chef de l’Etat réserve à la femme gabonaise, estimant que les femmes de la Ngounié sont satisfaites du choix porté sur une femme à la tête du Sénat.

Aussi, ont-elles demandé que le potentiel des femmes rurales soit libéré afin qu’elles accèdent à un minimum vital à partir de la terre, encourageant ainsi le président gabonais sur son ambitieux projet GRAINE initié il y a quelques mois.

« Nous sommes toutes derrière Ali Bongo Ondimba et sommes toujours prêtes à le soutenir dans ses actions pour le pays, souhaitant que ce 21ème siècle soit celui de la parité avec l’aboutissement des textes pris à l’Assemblée nationale pour les voir dans les organes décisionnels », a souligné Mme Mboussou avant de condamner avec la dernière énergie, toutes attitudes insurrectionnelles et négatives des compatriotes, objet à semer la confusion dans la cohésion sociale du pays.

Le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a demandé aux femmes d’être unies, de savoir poser les problèmes, mais également de savoir compter sui lui ainsi que sur la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba car, a-t-il conclu, « il faut que nous prenions le temps pour faire les choses et non vite et mal faites ».

 

Source: AGP

Modifié : 15 / 03 / 2016


En Haut