Ministère des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire

Sceau de Republique Gabonaise

Aménagement des bassins versants à Libreville

Logo


Le Ministère  des Infrastructures, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire a lancé le 17 mars, le programme d’aménagement des bassins versants de Libreville en collaboration avec la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Fond Africain de l’Eau (FAE). L’atelier doit actualiser les études d’aménagement et d’assainissement des trois bassins versants de Terre-Nouvelle, dans la zone du marché du PK8, Nzeng-Ayong, Gué-Gué et Sainte-Marie/Awondo (Plaine Orèty). Ce chantier requiert en effet, de disposer d’informations récentes sur les travaux d’aménagement effectués.

Le programme d’aménagement des bassins versants a pour but d’apporter une réponse concrète aux problèmes d’irrigation et d’évacuation des eaux usées causés par la rapide expansion démographique et géographique de la ville, ainsi qu’aux cas des dégradations relevés dans certains quartiers lors de fortes pluies.

Soutenu par le Plan Complet de Réinstallation (PCR) des personnes affectées par ce projet, le Gabon s’est endetté à hauteur de 40 milliards de francs CFA pour l’aménagement des circuits d’écoulement des eaux de Terre-Nouvelle, dans la zone du marché du PK8, Nzeng-Ayong, Gué-Gué et Sainte-Marie/Awondo (Plaine Orety). Une solution parmi tant d’autres pour parer aux inondations dans la capitale gabonaise.

A la faveur d’une récente communication devant les Sénateurs, membres de la commission des finances, du budget et des comptes économiques, le Ministre délégué à l’Economie s’est longuement expliqué sur la question de l’évacuation des eaux usées et pluviales en ce qui concerne la ville de Libreville. « C’est une difficulté qui n’a eu de cesse d’occasionner des problèmes de santé, des dégâts matériels d’équipements collectifs, de biens privés et de biens de production, ainsi qu’un ralentissement général des activités. Ce qui constitue un frein au développement humain», a dit Marcellin AGAYA.

Selon lui, l’opération d’aménagement des trois bassins versants de Terre-Nouvelle, dans la zone du marché du PK8, Nzeng-Ayong, Gué-Gué et Sainte-Marie/Awondo (Plaine Orety) implique le déplacement de près de 7000 personnes vivant autour des espaces concernés par le projet. «Le projet consiste en la réalisation des travaux nécessaires à la viabilisation du site de relogement et la construction des habitations et des équipements collectifs utiles à la vie quotidienne des citoyens», a expliqué le Ministre.

C’est du reste l’ambition poursuivie par le Plan Complet de Réinstallation (PCR) qui prévoit la construction de 930 logements dont 132 logements de 4 chambres, 300 logements de 3 chambres et 498 logements de deux chambres ainsi que des équipements collectifs à Nkoltang, dans la zone d’Ayeme-Plaine, dans le deuxième arrondissement de la commune de Ntoum.

A titre de rappel, un bassin versant est un territoire qui draine l’ensemble de ses eaux vers un exutoire commun, cours d’eau ou mer.

Publié le : 10 / 10 / 2014


En Haut